Bruxelles-métropole européenne. Hypothèse sur la résidence (2003)

Ces deux planches d’étude testent – sur le terrain de la gare de formation de Schaerbeek – une idée : l’énonciation, en de plus amples dimensions, d’un double rang typique de la résidence de Bruxelles-capitale nationale : une rue faite de maisons, que nous appelons d’habitude ‘bruxelloises’, mais qu’il serait plus juste d’appeler ‘nationales’*.. Les parois sont ici érigées en lignes bâties, en véritables corps de bâtiment. Les chambres deviennent de grandes cours aménagées en jardins. La relation entre les normes qui président à l’architecture de Bruxelles-capitale et celles qui président à cet essai sur le thème de la résidence de Bruxelles-métropole européenne est une relation analogique, au sens strict du terme.

(*Si ce sujet vous intéresse, voyez, sur ce même blog, notre  étude intitulée : L’habitation nationale des Belges

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s